Sakima - arthak & dracke

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 30 septembre 2006

Pour ne pas me perdre

Hé blackoutonne, viens, prend moi la main, que je te montre à quel point tu est loin, loin, de ton originalité, tu as su te doter. Tu est peut être un mouton noir, je veut bien te croire, mais tu fait parti du troupeau oui tu n'a qu'a voir, tu te mêle parmi les autres. Le blanc déteint sur ton corps, tu déteint a vue d'oeil j'ai pas tord. Mort le loup tant qu'il dort, avant qu'il ne te dévore. Sort du troupeau si tu veut lui échapper, coure assez vite, il va te réduire en charpie ! Puis cache-toi toute ta vie, lit instruit-toi, joue de la clarinette. Ne te prend pas la tête. La clarinette c'est mieux que le pipeau ou de parler dans mon dos, viens que je te joue du piano.

Je doit écrire
Pour ne pas me perdre
Pour ne pas qu'on m'oublie
Vivre à travers ma musique

Arthak ce n'est pas de l'art car c'est une façon de voir par soi-même, même si je travaille à la chaîne, avec ce flow qui t'emmène loin, loin, loin. Bien ? Je me sent bien ! Je parcellise mon travail à l'instar du fordisme. Ma musique un produit fini, à cet état est réduit. J'ai du débit je débite, en quête du 20 Méga. Tu vois pourquoi je parle ? Je suis un robinet ouvert, l'eau coule ne s'arrête plus.

Je doit écrire
Pour ne pas me perdre
Pour ne pas qu'on m'oublie
Vivre à travers ma musique

L'eau ruissèle, se perd, au creux de tes rides, puis s'esquisse un sourire pour faire perdurer le paradoxe. Info ou intox ? Le toc humain est de transmettre : le faux, le violent, le mauvais, le machiavélique . Nous sommes tous des fous, et le HP c'est la terre ! Tu te perd sur la terre de la perdition, pense en transe, boit une gorgé, puis demande l'addition. Comme Clad Strife, tu fait le solitaire. Est ce que tu ne peut compter que sur toi-même ? C'est faux, tu dépend de tes amis. Je te le dis, tu vit, je crit : Oé ! Je part sur les déboires de l'étoile noire ! Elle est sombre étrangement étincelante, tranchante comme les questions d'Elsa, la la la, elles me transpercent, de part, métaphysiquement, les deux cotés sont tranchants.

Je doit écrire
Pour ne pas me perdre
Pour ne pas qu'on m'oublie
Vivre à travers ma musique

Attention medames et messieurs, dans un instant ca va commencer, asseyez-vous bien tranquillement dans vos fauteuils. Ding Ding, je suis le king, Du bling bling je suis une victime de la mode, elle rôde, je fraude, tout ce qui est fraudable. Le bus, le métro, les coeurs, je vous hacke. Pourquoi m'appelle-t-on Mc arthak ? A ton avis ? reflechis, pense ou agi. L'âge y est pour quelque chose ? Tu t'impose Je baverais pas sur ton blaz' même si je kiffe ton son, je metterais les boomers a fond. La feuille s'enflamme sous la chaleur de mon stylo, style, au moins l'oxygène ce sont les mots. De l'âge de pierre à maintenant, du silex au briquet, toujours à la quête de la simplicité. Aller vite, performance, performances...

Je doit écrire
Pour ne pas me perdre
Pour ne pas qu'on m'oublie
Vivre à travers ma musique

vendredi 22 septembre 2006

Mély et ben

Voila des petits clichés du couple Mély-Ben, deja plutôt reussi inttialement, puis retouché sur photoshop (contraste, luminosité, ..) pour leurs donner une tonalité (arthak tone's mdr)


Mély

Il sont pas beau tous les deux ? Désolé mais ben tire une sale tête parce que je l'ai surpris avec l'appareil il ne sait même pas que je l'ai pris en photo ;)


Ben (one... ...vodka !)

Un nouveau cercle d'ami

Et oui la rentrée s'est bien passé, avec de nouvelles connaissances, un nouveau cercle d'ami (on les appelles les théatreux), et pleins de nouvelles histoires pour egayer ma vie, histoire de faire chier pleins de nouveles personnes. Surtout Elsa qui doit supporter que je lui raconte ma vie toute bizarre (désolé pour toi). Mathilde, c'est ma nouvelle voisine qui habite a 32 metres de chez moi, avecqui je trippe bien et a coté de qui je met dans le car. Une autre personne que je découvre peu à peu, c'est Ludivine, une petite fée qui sur la photo nous présente l'option théatre.


Mathlide, alias photogenique girl :) :)

ll faut dire que le groupe de théatre c'est l'apocalipse quand il s'agit d'aller manger, 5 minutes avant que ca sonne !


Ludivine, la petite fée.

Mais ca a l'air soudé par ici !


Elsa, en gros plan !!

Soit, y'a aussi Aurore, Anne-k, Hanh, Dimitri, Alex, Freestyleman, Camille, Terminator, ...


FreestyleMan et Alex.

Nico et Blandine

J'apprend ce soir la séparation de blandine et Nico. Pourquoi ? Comment ? Nous ne le savons pas encore, mais sakima mène l'enquète.

mercredi 20 septembre 2006

Roller

Voila ma composition du mercredi : colorisation d'un rollerman. Je m'entraine parce que dans les semaiens a venir, ca ne sera pas des persos que j'aurait a colorer, mais des planches de bd entières^^ :s

Bonne bourre !

dimanche 10 septembre 2006

Prêt pour 2007 ?

Une petite compo autour du thème des présidentielles, l'occas' pour moi de colorer ce petit dictateur..

KahtraMusic

Remise en forme du logo de KahtraMusic, après le tracé vecto sous flash et un rendu stylisé sous photoshop, voici ce a quoi je suis parvenu:

C'est le logo d'un studio d'enregistrement.

jeudi 7 septembre 2006

philosophie - Qu'est ce que la philosophie ?


Réflechier par soi-même sur un sujet, sur une question essentielle qui peut porter sur l'existence, la société, le rapport aux autres est la base même de la philosophie. Elle se pose des questions que la science ne peut résoudre. La science donne des réponses a des questions matérielles, la philosophie à des questions immatérielles.

Fabriquer des réponses par soi-même, car il n'y a pas qu'une réponse à une question philosophique, il ne tiens qu'a nous d'élargir les réponses aux questions philosophiques. Un acte d'étonnement est à la base de toute réflexion philosophique, est due à une interrogation. L'homme s'interoge fondamentalement sur son existence. L'homme est inquiet car il est doué de reflexion.

Philosopher, c'est reflechir, s'examiner.

L'origine du mot philosophie est Philo - Sophia (philo: desir, amour; Sophia: savoir, Maitrise de soi).¨Etre philosophe, c'est finalement rechercher la savoir, la sagesse. Mais il ne l'atteindra jamais entièrement, car comme le dit Socrate, cette figure essentielle de la philosophie : "La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien".

Au départ, la philosophie et la science étaient unis, les premiers philosophes étaient des scientifiques, tel Thales, Anaximandre et Anaximène, qui étaient des pionniers, en cherchant la nature des choses, en s'écartant de la mythologie. Les premiers à ne plus croire aux mythes, par leurs reflexions ont commencés à chercher des explications. Les historiens parlent de "miracle grec" concernant le passage enter l'explication mythologique et l'explication rationnelle (qui repose sur un raisonnement et une experimentation). On asiste a l'avenement de la rationnalité scientifique, ce qui signifie une rupture à la religion. Ce sont le millésiens qui diffuserent les premiers le savoir, alors que les égyptiens le reserve à une élite. Les grecs ont inventés la democratie (regime politique dans lequel les citoyens sont libres de penser).

Observer la nature sous toutes ses formes et l'étudier à tout d'abord été le soucis du philosophe, notament par le ciel, ils étaient les premiers astronautes

mardi 5 septembre 2006

Week-end famille !

Ce week end, en famille a tencin. Acivités principales ?

  • La pétanque

A noter en bas a gauche un bonzaï que j'ai moi-même taillé. Je ne saurait pas vous dire qu'est ce que c'est, c'est un peu trop loin pour ma vue de myope..

  • Le kir ! (Lucie / Moi / Marie)

D'ailleurs, si un jour je veut passer 3 ou 4 jours avec une amie tranquille à la campagne, c'est ici que j'irait. Je viendrait sans doute y faire un tour avant l'hiver, ou dans le pire des cas au début du printemps, et cette fois-ci ce ne sera pas un stage de méditation.

lundi 4 septembre 2006

Penser

Parfois, on se perd dans ses pensées. Tant de choses qui traversent nos têtes, de la selection de la prochaine chanson à écouter, à l'interogation sur notre place dans l'univers, sur cette terre. Y'a-t-il un dieu (ou plusieurs, ou pas) ? De la remise en question du système de notre société à un remise en question personnelle, toutes les pensées sont permises, les plus folles, les plus incongrus fantasmes nous sont permis. Ca ne coûte pas cher de s'evader, c'est juste un question de savoir-faire. Il n'y a pas besoin de drogue, ceux qui en prenne sont ceux qui ne savent pas "planer" par leurs propres moyen. Je m'arreterais la, je ne veut pas choquer les gens..

dimanche 3 septembre 2006

Ce collier

Je suis rentrée chez moi, la veille de la rentrée, et je reçoit un courrier. Apparemment, une lettre posté directement dans la boite aux lettres, car sans timbres et sans adresse. Et ce n'est pas d'un inconnu car au dos de cette enveloppe, une inscription, "Claire", au stylo noir. Je m’empresse, devinant au poids de son contenu, ma chaîne en argent, offerte par une tante il y a un peu moins d’un an, puis prêté a cette personne après avoir eu échangé quelques baisers. Après deux rendez-vous, une fête d’anniversaire et un festival musical, je lui ai remit cet objet pourtant si précieux a mes yeux. Cadeaux sans doute prématuré car depuis, je n’ai jamais revu cette fille. J’ai tenté de la revoir durant près d’un mois, sans succès, de la contacter. J’en suis venu au pire, quelque chose que je m’était juré de ne jamais faire de ma vie, rompre par contact téléphonique textuel.

J’ouvre cette enveloppe, fait glisser dans le creux de ma mains ce brillant bijoux, et cherche une lettre, un mot, quelque chose quoi. Rien. Me vienne à l’esprit tant de question. Ai-je fait souffrir cette personne ? Pourquoi n’a-t-elle pas cherché à se justifier de son absence communicationnelle ? Pour moi, ça a l’air simple, trop simple. Je sent l’entourloupe, de l’entraxe caché au font de l’enveloppe, une aiguille invisible dissimulé dans l’ouverture de l’enveloppe, une colle cancérigène, ou tout simplement un émetteur soudé à la chaîne en argent afin de suivre mes faits gestes ainsi que tout ce que je dit ou entend.

Parfois, on cherche le compliqué dans quelque chose de simple.

samedi 2 septembre 2006

une chanson qui me tue de l'interieur

Quand je regarde au fond de tes yeux,
je vois le bonheur d'être heureux.
Quand je te prend dans mes bras,
je ne ressen plus se froid.
Quand je touche ta peau,
dasn mon ciel, il fait beau.
Maintenant j'aimerais avoir des ailes,
pour pouvoir voler dasn ce ciel.
Demin on se voit et il fait beau,
car tu es là et tu souris.
J'espere que l'on se reverra la haut,
parce que je ne veut pas tomber dans ton oubli.

J'espere qu'entre nous sa sois pas mort
et que pour nous t'y crois encore.
Pardonne moi d'être comme sa
mais c'est juste que je suis fou de toi.
J'aimerais que mes yeux croisent ton regard
et que l'on soit plus dasn se couloir.
Reviens moi pour que l'on meurt heureux,
ensemble comme deux vieux amoureux.
Donne moi une dernière chance
pour qu'il me reste encore une croyance.
Dis moi pourquoi on ne le referais pas?
est-ce si dur de fair se choix?

Entre nous c'est comme sa mais moi,
je serais toujours là,
je t'aime et je suis tout à toi.

par moi a toute les femme de la terre respecter les homme qui en valent la peine et a celle a qui c'est adresser n'oubli jamais que je suis mort pour toi

merci de le lire et si vous aprecier jen remetrais pour le plaizir de vos yeux svp demander moi si vous voulez le recopier pour l'envoyer a votre bien aimée merci encore

Jeudi chez Nico

Encore une fête sans photo...

Au départ la soirée était prévue Mardi, mais le temps jouait contre nous pour faire un bon barbecue. La soirée a donc été décalé à Jeudi. Comme à notre habitude, la soirée s'est déroulé en bons enfants autour d'une table a discuter en mangeant. Des grand thèmes familliaux ont été traités :

  • le paradoxe de caroline, qui se sent seule, mais qui ne veut peut pas (et ne peut pas) se lancer dans une nouvelle relation à cause d'antécédants trop douloureux;
  • le taux de décibelles emi par Mély et ben la nuit quand ils... ...dorment;
  • le départ de Simon du Lycée;
  • Karine qui se décréte officiellement salope (sa tombe bien alors qu'elle ne soit plus au lycée l'année prochaine, j'aurais eu peur qu'elle me saute dessus, caché dans l'ombre des couloirs)

Distractions majeures:

  • Boire;
  • Insulter Florent (l'ex de Caro) sur son répondeur téléphonique parce qu'il la harcèle depuis 3 ans mais qu'elle n'a jamais utilisé la manière forte;
  • Voir Karine qui parait déprimé mais qui est en réalité totalement perchée;
  • Preparer avec Nico et Dracke le plan pour défoncer Jeremy, une personne qui était le meilleur ami de Blandine mais qui lui a fait du mal;
  • Me faire des tresses avec mes trois meches de cheveux

Dracke, Jenn, Ben, Mély, Karine, Blandine, Nico, Sharon, Caro, Simon, Lorianne, Guillaume et moi.

Une photo

Parfois, une photographie symbolise beaucoup plus que de simples pixel assemblés afin de restituer la réalité, de simuler une impression rétinienne. Cette photographie, je la poste, ce n'est pas anodin. Mais a part moi, seul une personne sais ce que symbolise cette image, à qui elle est rattaché, et a part dire que c'est une photo de la brière, je ne peut pas vous en dire plus, mais pour certains, c'est plus. Et pour une fois, ce n'est pas une photo que j'ai prise moi-même.

Presidentielles

Et oui, dans 6 mois, si vous avez plus de 18 ans, vous avez le droit de voter. Mais que faire face a ces présidentielles, puisque Chirac disparait (enfin). Je n'ai pas envie de prendre parti même si je m'approche davantage de la gauche, on verra bien d'ici quelques mois qui se présente réellement, mais il faudra bien choisir le moins pire dans tous les cas... Comme d'habitude. Et puis ce serait bien si il y avait pour une fois un président feminin (>Ségolène Royal)... 'fin, moi j'dit ca j'dit rien....

vendredi 1 septembre 2006

Du roller

Du roller j'en ai fait beaucoup quand j'était un peu plus jeune, on s'amusait avec Anthony a faire du roller sauvagement dans tout les Abrets, au terrain de basket on jouait au hoquet (hipsssss), et des figures les jours de semaines sur le parking de champion :D, on finissait toujours par se faire virer par les vigiles du magasin...

A romans, c'était différent, cela faisait 2 ans que j'avais pas touché de roller (donc encore moins porté), et on attaque direct a aller dans un skate-park. C'est ce que ca donne a peu près...